Page 1 sur 1

Continuité de service public

Posté : 23 févr. 2019, 02:19
par Chak
Je voudrais que la notion de continuité de service public figure dans la nouvelle constitution pour affirmer de façon expresse sa valeur fondamentale car beaucoup de gens pensent que le droit de grève n'a pas de contrepoids tout en ignorant ce principe non écrit de valeur constitutionnelle.

Re: Continuité de service public

Posté : 18 mars 2019, 10:54
par abdoulaye_coulibaly
Bonjour.

Le droit de grève est une conquête sociale.
La continuité du service public est un principe vital.
Conquête sociale et principe doivent en effet être mieux articulés en vue d’une salutaire conciliation.

Curieuse d'ailleurs, l'étymologie du mot de grève.

Voici comment la racontent des experts qui savent de quoi ils parlent :

« Située sur l'actuel emplacement de la place de l'Hôtel-de-Ville, à Paris, la place de Grève descendait en pente douce jusqu'aux berges de la Seine (d'où son nom de grève), où accostaient les bateaux.
C'est là qu'avaient lieu les exécutions publiques.
C'est là aussi que se réunissaient les ouvriers sans travail, en attendant d'être embauchés.
On disait qu'ils étaient en Grève, ou en grève, c'est-à-dire « sans emploi ».
C'est au milieu du XIXe s., en pleine révolution industrielle, que le mot grève a pris son sens moderne de cessation collective et concertée du travail.
Le phénomène existait bien avant, mais jusque-là on parlait de coalition, d'émeute, d'insurrection.
La chose était nommée, il restait à la rendre licite : en 1864, le droit de grève était reconnu en France.»

Voilà l'origine du mot de grève.